Showbiz

l'action

Dan Albertini

la pose

Nollywood

le costume

Nigérien à Genève

caméra

Artiste créateur

le tableau

Maestro Laurenceau

magique

Hollywood acteur

l'interprète

Jimmy Jean-Louis

portrait

 

L'Image !

Vous rentrez dans le merveilleux monde de Haollywood pour toi (2104), une démarche cinématographique haïtienne.

L'image, elle est collective, elle est individuelle, elle est personnelle, quelle est notre image ? Non, pas celle des documentarites. C'est ici que commence la création d'un cinéma haïtien pour élargir le patrimoine de cet art mondial incontestable. De quoi sera fait demain, c'est à vous de le décider, ou de le découvrir. Un fait est certain, demain sera et il est déjà. Comme j'ai osé le dire dans LE BRUIT DE LA DERNIERE NUIT : << Je me sens naturellement confortable dans l'écriture et, je demeure persuadé, que sans l'écriture, la route du cinéma aurait du bruit comme son, de la musique peut-être, une autre forme d'écriture. Mais serait sans parole >>. Je jure que le cinéma haïtien parlera, de sa parole, sans bruit, mais de parole. Il est écrit, il propose une image.

Merci d'y croire !

Le Sujet

Rara Woulib. Le sujet s`étale, la thématique s'y prête, le scénario prend chair. Puis la production s'engage pour nous fournir un chef-d'oeuvre. Il faut étaler le sujet. Jusqu'où ?

  • Rara Woulib rassemble une culture haïtienne et une interprétation française. Mariage

L'Image

Camille est une jeune Québécoise surprise avec sa caméra. Une image surprenante qui fait dans le cinéma. Cette image correspond à un modèle qui ressemble à une icône.

  • Camille est-elle en soi cette image symmbolique ou, avec la caméra ?
  • Camille est tout à fait consciente que le cinéma haïtien naissant la visite.

La Scène

Quel est l`élément de la scène qui rapproche la caméra du public ? La scène haïtienne est-elle nationale ou culturelle ? Son rapport des émotions avec l'image ?

  • Dany Laferrière aux Nations Unies au milieu de ses anciens camarades de classe. Le portrait.

Le Détail

C'est souvent un détail qui fait la recette gagnante et la réussite de toute une production. Comment trouver cet élément ? Ce qui retient, ce zest qui fait la différence. Le geste ?

  • Quel est ce détail : la fleur ou le panier de fleurs ou le mouchoir ?
  • Le chapeau ou les mains jointes ?

Le quotidien montréalais JOURNAL METRO du 14 avril 2014 cite Associated Press  : << le cinéaste Raoul Peck tourne un film sur le séisme haïtien >>.

<< Il s'agira peut-être du premier long métrage à s'intéresser à la manière dont les Haïtiens ont vécu les difficiles semaines ayant suivi le tremblement de terre de 2010 >>. Cette démarche ressemblera-t-elle au scénario imaginaire présentée Sur la Route du Cinéma : << Freda Dantor >>. 


 

Le Symposium

Pourquoi un symposium

L'utilité de ce genre de rencontre est démontrée dans le passé et s'impose encore aujourd'hui. C'est un axe de réflexion dynamique qui permet de rassembler et de réunir : ressources savantes, acteurs, coopérants, activistes, états, dans le but d'élaborer des pistes de solution ou la matrice d'un mouvement, d'une démarche, d'une école de pensée.

Pourquoi un manifeste Idéalement ce serait un plan d'exécution déjà préparé mais qui risquerait en même temps de heurter ceux qui épousent une autre démarche. Cependant, le manifeste permet de recueillir et d'accueillir toutes les visions synthétisées et, de valider une démarche inclusive et complémentaire, d'où les discussions

ASAP/Paypal/Haollywood=21

Evènements

Haïti la Nation a Besoin de Stars

La première icône de la série HNBS, elle allait convaincre encore plus, sur la nécessité de créer Haollywood pour toi. C'est à dire, proposer un cinéma haïtien. L'oeuvre serait magistrale. Mais, la démarche fragile, telle qu'illustrée par l'oeuf retenue par une pointe sur une brouetteet, tirée comme étant soutenue dans l'espace, par un squelette. L'oeuf cassé, HNBS sortira, intact, il arrivera au port. L'étoile guidera ! D'où le symposium.

Une caméra haïtienne a capté

La scène se passe à Montréal, l'acteur français, Gérard Depardieu revenait d'un accident à moto, en France. En pleine coéférence de presse au Complexe Desjardin de la Place des Arts, il offre spontanément cette image, pour le cinéma. Une caméra haïtienne l'avait captée. Question au symposium : est-ce une image haïtienne ou une image française ? Il nous faut une définition.

Le Manifeste

Contribution. La réalisation du symposium est programmée pour le mois de septembre-octobre 2014. Nous faisons appel à toutes les ressources concernées et à tous les amateurs de cinéma, envoyez-nous des commentaires par la voie du formulaire intégré dans la page ''inscription''.

 

Une piste de réflexion est proposée dans la section ''Manifeste''


Confidentialité. Les données recueillies seront traitées en toute confidentialité. Une liste de pistes sera par contre publiée et mise à jour régulièrement à partir de cette plateforme.

  • La programmation du symposium sera publiée dans les jours à venir.
  • La liste des participants sera mise à jour, au fur et à mesure des inscriptions.
  • La thématique détaillée par atelier sera publiée dans les rubriques de la programmation.
  • Les conditions de l'incription seront proposées dans trois volets qui seront bientôt définis.
  • Les associations culturelles et professionnelles qui ont rapport avec le milieu du cinéma sont invitées nous contacter par l'email admin@haollywood.org
  • Le symposium n'est pas une affaire politique ni un axe de compétition avec ce qui existe déjà.
  • Le lieu qui accueillera le symposium sera dévoilé dans la même foulée.
  • Les conditions d'hébergement officiel et proposé, seront bientôt disponibles.
  • Les informations pour les médias seront disponibles sous la rubrique ''Média''
  • Une carte indexée sur Google Map, sera mise à la disposition des intéressés.
  • Nous pouvons confirmer le fait que le symposium se tiendra en Amérique du Nord, ce à cause de la disponibilité de la plus grande partie des Haïtiens.
  • La participation des partenaires des cultures amies est implicite et appréciée.